La taxe d'entrée pour les touristes visitant à nouveau la Thaïlande fait l'objet d'actualités

La taxe d’entrée pour les touristes visitant à nouveau la Thaïlande fait l’objet d’actualités

Une taxe sur l’arrivée des touristes étrangers envisagée en Thaïlande

La Thaïlande considère à nouveau l’introduction d’une taxe d’entrée de 300 bahts (environ 8 dollars US) pour les touristes étrangers. Cette proposition, initialement introduite en 2018, vise à générer des revenus supplémentaires nécessaires pour l’amélioration des sites touristiques et des monuments du pays. Surawat Akaraworamat, vice-président du Conseil du tourisme de Thaïlande, soutient que cette somme modique n’aurait pas d’effet dissuasif sur le flux des visiteurs internationaux.

Utilisation des fonds et perturbations précédentes

Les revenus de cette taxe seraient partagés entre une assurance médicale pour les touristes étrangers et un fonds de rénovation pour les parcs de loisirs et certains temples. Cependant, la mise en œuvre de cette taxe a été retardée à plusieurs reprises, d’abord à cause de la pandémie de COVID-19, puis par les changements gouvernementaux après les élections générales de mai 2023. Le Premier ministre actuel, Srettha Thavisin, semble préférer attirer les touristes en réduisant les restrictions de visa pour certains pays plutôt qu’en imposant cette nouvelle taxe.

Concernes et opposition au projet

Les défis liés à la perception de cette taxe incluent des complications logistiques aux points d’entrée comme les aéroports et les passages frontaliers, où les touristes devront peut-être payer en espèces et demander des monnaies, contribuant potentiellement à de longues files d’attente et à la confusion. Beaucoup de membres de l’Association des agents de voyages thaïlandais sont également opposés à cette taxe pour ces mêmes raisons pratiques. De plus, il existe des inquiétudes concernant le doublement des charges pour les touristes étrangers, qui subissent déjà divers frais cachés comme l’augmentation de la taxe sur le départ des aéroports et l’extension de la TVA.

Initiatives alternatives pour la sécurité des voyageurs

Une autre initiative récente en janvier dernier est le lancement du “Thailand Traveller Safety Scheme” qui fournit une couverture d’assurance en cas de décès accidentel du touriste jusqu’à un million de bahts (environ 27 000 dollars US) et pour les compensations médicales pour des blessures tels que la perte de membres. Cependant, cette politique est limitée par plusieurs conditions et ne couvre pas les expatriés ni les personnes participant à des activités illégales ou dangereuses.

En conclusion, alors que la Thaïlande continue de chercher des moyens pour financer l’amélioration de ses infrastructures touristiques et assurer la sécurité de ses visiteurs, la proposition de taxe d’entrée reste un sujet controversé. Son avenir dépendra d’un équilibre délicat entre la nécessité de financement et l’attrait continu du pays en tant que destination touristique majeure.

Avez-vous des questions ou souhaitez discuter ce sujet plus en détail ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Bonjour ! Je m'appelle Chris, j'ai 35 ans et je suis un Digital Nomad, expatrié en Thaïlande depuis début 2010. J’essaye de visiter au maximum la Thaïlande tout en développant mes activités sur Internet. J'adore découvrir de nouvelles cultures, rencontrer des gens inspirants et partager mes expériences. Mon site web, je l'espère vous guidera dans votre prochain voyage en Thaïlande.