préparer son voyage en Thaïlande

Thaïlande : Destination prisée, danger mortel ! Accidents, routes infernales et conseils pour éviter le pire

La Thaïlande est une destination touristique prisée pour sa riche culture, ses plages paradisiaques et sa cuisine délicieuse. Toutefois, les accidents de la route et les dangers liés à certaines activités touristiques peuvent rapidement transformer un séjour de rêve en cauchemar. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon des accidents et dangers les plus fréquents en Thaïlande et vous donnons quelques conseils pour les éviter.

Thaïlande : destination prisée et danger mortel

Accidents sur les routes thaïlandaises

  • Statistiques alarmantes : La Thaïlande est régulièrement classée parmi les pays les plus dangereux au monde en termes d’accidents de la route. Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2018, le pays se classe au deuxième rang mondial en matière de mortalité routière, avec plus de 22 000 décès par an.
  • Majorité d’accidents impliquant des deux-roues : Les accidents impliquant des deux-roues motorisés sont particulièrement fréquents et mortels en Thaïlande. En effet, près de 75% des accidents mortels concernent des motocyclistes. Les causes principales de ces accidents sont la vitesse excessive, la conduite en état d’ébriété et le non-port du casque.

Touristes et scooters : un cocktail explosif

  • Location de scooters sans expérience préalable : La location de scooters est très répandue en Thaïlande, et de nombreux touristes se laissent tenter par cette option de transport pratique et économique. Toutefois, nombreux sont ceux qui n’ont jamais conduit de scooter auparavant et se retrouvent confrontés à la circulation chaotique du pays.
  • Augmentation des risques d’accidents : Le manque d’expérience des touristes au guidon de leur scooter, combiné à la conduite à gauche et aux règles de circulation souvent mal respectées, augmente considérablement les risques d’accidents. Il est donc vivement recommandé de suivre une formation de conduite avant de louer un scooter en Thaïlande. Chose très importante, le permis moto est obligatoire en Thaïlande même pour un scooter de 50ch.

Trottoirs et infrastructures en mauvais état

  • Trottoirs endommagés : Les trottoirs en Thaïlande sont souvent en mauvais état, avec des dalles manquantes ou décollées, des poteaux électriques en plein milieu et des obstacles divers. Marcher sur les trottoirs thaïlandais peut donc s’avérer dangereux, surtout la nuit.
  • Incidents impliquant des regards d’égouts ouverts : Les regards d’égouts ouverts sont un autre danger potentiel pour les piétons en Thaïlande. Plusieurs accidents graves ont été rapportés ces dernières années, notamment des chutes dans des égouts ouverts. Soyez donc vigilant lors de vos déplacements à pied, surtout dans les zones moins touristiques.

Normes de sécurité moins strictes dans certains endroits touristiques

  • Activités nautiques présentant des dangers : Certaines activités touristiques, comme le jet-ski ou le parachute ascensionnel, peuvent présenter des risques en Thaïlande, notamment en raison de normes de sécurité moins strictes qu’en Europe ou en Amérique du Nord. Assurez-vous de choisir des prestataires de confiance et de vérifier le matériel avant de vous lancer dans ce type d’activité.
  • Baignade pendant la mousson et piqûres de méduses : La baignade en mer peut également être dangereuse en Thaïlande, notamment pendant la saison des pluies (mousson) et en présence de méduses. Informez-vous sur les conditions météorologiques et les risques de méduses avant de vous baigner.

Comment agir en cas d’accident en Thaïlande ?

  • Avoir le contact de son assurance et son groupe sanguin visibles : En cas d’accident, il est important d’avoir votre contact d’assurance et votre groupe sanguin facilement accessibles, par exemple dans votre portefeuille ou sur votre téléphone.
  • Contacter son assurance pour les accidents graves : Pour les accidents graves, contactez immédiatement votre assurance voyage. Elle pourra vous orienter vers les démarches à suivre et les établissements médicaux adaptés.
  • Police Touristique pour les accidents mineurs : Pour les accidents mineurs, il est recommandé de contacter la Police Touristique, qui pourra vous aider à régler les éventuels litiges et à organiser les réparations nécessaires.
  • Contacter la police locale en cas d’accident de la route : En cas d’accident de la route, contactez la police locale. Elle établira un rapport d’accident et pourra vous assister dans les démarches à suivre.

Rapatriement et assistance médicale

  • Nécessité de contacter l’assurance voyage : En cas de besoin d’assistance médicale ou de rapatriement, contactez votre assurance voyage. Elle vous indiquera la marche à suivre et prendra en charge les frais, selon les conditions de votre contrat d’assurance.
  • Importance de voyager avec une assurance : Il est essentiel de voyager avec une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement. Les coûts de ces prestations peuvent être très élevés, surtout en cas d’accident grave.

Conclusion avant de prendre l’avion

La Thaïlande est une destination fascinante, mais elle comporte également des dangers qu’il convient de connaître et de prévenir. En suivant nos conseils et en restant vigilant, vous pourrez profiter pleinement de votre séjour en toute sécurité. N’hésitez pas à partager cet article avec vos proches pour les informer et les aider à préparer leur voyage en Thaïlande.

Bonjour ! Je m'appelle Chris, j'ai 35 ans et je suis un Digital Nomad, expatrié en Thaïlande depuis début 2010. J’essaye de visiter au maximum la Thaïlande tout en développant mes activités sur Internet. J'adore découvrir de nouvelles cultures, rencontrer des gens inspirants et partager mes expériences. Mon site web, je l'espère vous guidera dans votre prochain voyage en Thaïlande.