La fête de Songkran déclenche des guerres d'eau dans les bars en bord de mer de Pattaya

La fête de Songkran déclenche des guerres d’eau dans les bars en bord de mer de Pattaya

La fête de Songkran déclenche des guerres d’eau dans les bars en bord de mer de Pattaya

Le 10 avril a marqué le début explosif des festivités de Songkran à Pattaya, transformant les rues Soi 7 et Soi 8 en véritables champs de bataille aquatiques. Cette célébration annuelle, très attendue, a vu les bars du front de mer devenir les arènes d’affrontements ludiques entre touristes et locaux, armés de pistolets à eau.

Une atmosphère électrique

Des foules de vacanciers déambulaient dans les allées, profitant de l’occasion pour s’immerger dans l’esprit festif de Songkran. L’ambiance était à la fois joyeuse et rafraîchissante, nécessaire pour combattre la chaleur qui régnait depuis plusieurs semaines. Cette interaction joyeuse entre les participants ajoutait une dimension conviviale et communautaire à la fête.

Impact économique local

Les commerçant locaux n’ont pas manqué de saisir cette opportunité pour accroître leurs ventes. De nombreux stands proposaient un large choix de pistolets à eau et de pochettes étanches, essentiels pour profiter pleinement des festivités sans souci. L’engouement autour de ces articles était palpable et on anticipait déjà une hausse significative des revenus pour ces commerçants durant toute la durée du festival, atteignant son apogée lors du grand jour de Wan Lai, le 19 avril, jour du grand Songkran de Pattaya.

Les festivités en détail

Malgré certaines confusions initiales concernant la durée des activités aquatiques durant Songkran, il a été confirmé que ces dernières ne se dérouleraient pas sur l’ensemble du mois. Cette précision, apportée par le ministre du Tourisme et des Sports, visait à éviter toute incompréhension parmi les touristes locaux et internationaux. Le ministre a souligné l’importance de cette fête non seulement comme un moment de joie, mais aussi comme un vecteur de cohésion culturelle.

Cette année, comme les précédentes, Songkran a réussi à capturer l’essence même de ce que signifie célébrer ensemble, malgré les défis posés par la météo et les incertitudes mondiales. Les rires et les sourires échangés dans les rues mouillées de Pattaya témoignent de la joie indéniable que cette fête apporte à ceux qui y participent.

Bonjour ! Je m'appelle Chris, j'ai 35 ans et je suis un Digital Nomad, expatrié en Thaïlande depuis début 2010. J’essaye de visiter au maximum la Thaïlande tout en développant mes activités sur Internet. J'adore découvrir de nouvelles cultures, rencontrer des gens inspirants et partager mes expériences. Mon site web, je l'espère vous guidera dans votre prochain voyage en Thaïlande.