Des différences dans les visas entravent la progression vers un style Schengen en Asie du Sud-Est

Des différences dans les visas entravent la progression vers un style Schengen en Asie du Sud-Est

Dans la région de l’Asie du Sud-Est, la complexité des politiques de visas entrave la mise en place d’un système similaire à l’espace Schengen européen. Ces différences soulignent les défis et les obstacles rencontrés dans la progression vers une plus grande facilité de circulation au sein de cette région en plein essor.

Complexités Réglementaires en Asie du Sud-Est

La tentative du Premier ministre thaïlandais d’introduire un système de visa de type Schengen pour voyager à travers l’Asie du Sud-Est rencontre des obstacles bureaucratiques significatifs. Les nations incluant la Thaïlande, le Cambodge, la Malaisie, le Myanmar, le Vietnam et le Laos présentent des réglementations de voyage diverses et complexes. Par exemple, la Thaïlande propose des exemptions de visa sans frais pour les touristes de 93 pays, alors que le Vietnam n’en accorde que la moitié. D’autre part, le Cambodge impose une taxe de 30 dollars américains à presque tous ses visiteurs à l’arrivée ou via une application e-visa, tandis que le Myanmar nécessite un visa préacheté pouvant prendre jusqu’à deux semaines pour être délivré.

Divergences Politiques et Sécuritaires

Nguyen Van Tai, chef de la direction de VietSense Travel, souligne que les blocs de l’ASEAN ne devraient pas précipiter la mise en place d’un visa commun tant que les problèmes politiques et sécuritaires ne sont pas résolus. De plus, il n’y a pas de projets immédiats pour abolir la taxe touristique de 30 dollars aux frontières cambodgiennes, comme rapporté récemment par le service d’immigration du Cambodge.

Les Enjeux de Visas à Long Terme

Selon Marisa Sukosol Nunbakdi, ancienne présidente de l’Association des Hôtels de Thaïlande, un visa commun devrait avoir une durée de 90 jours et non de 30 ou 60 jours pour réaliser pleinement son potentiel international. Thitian Pongsudhirak, professeur à l’Université Chulalongkorn, a fait observer que les procédures d’immigration standardisées étaient extrêmement rares dans la région.

Accords Bilatéraux et Complications

Des complications supplémentaires émergent également des accords bilatéraux. Par exemple, la banque privée russe Tinkoff a commencé à réaliser des transferts en baht thaïlandais via le système de messagerie Swift, ce qui pourrait expliquer l’affinité des Russes pour la Thaïlande. Cette banque envoie de fait des fonds vers environ 30 pays, incluant la Chine et la Turquie. Cependant, certains partenaires régionaux de la Thaïlande pourraient hésiter à se connecter avec Tinkoff sans longues discussions.

Succès des Visas Unifiés Ailleurs

Pendant ce temps, les accords de style Schengen rencontrent plus de succès ailleurs. Le Conseil de Coopération du Golfe, qui comprend les Émirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite, Oman, le Qatar, Bahreïn et le Koweït, prévoit la mise en place d’un visa Grand Tours d’ici fin 2024. Les agences de voyage devraient alors lancer des offres couvrant plusieurs pays du Moyen-Orient. De façon similaire, une initiative de visa commun englobant cinq pays d’Afrique australe devrait favoriser le tourisme autour de réserves naturelles et de cascades spectaculaires.

Pour conclure, bien que la vision d’un visa commun en Asie du Sud-Est soit séduisante, les différences réglementaires, politiques et de sécurité actuelles posent un challenge majeur à sa réalisation. L’ASEAN semble donc destined à rester prudente avant de prendre toute décision majeure, continuant ainsi à rêver d’une facilité de voyage comparable à celle offerte par l’espace Schengen.

Chris Farangset

Bonjour ! Je m'appelle Chris, j'ai 35 ans et je suis un Digital Nomad, expatrié en Thaïlande depuis début 2010. J’essaye de visiter au maximum la Thaïlande tout en développant mes activités sur Internet. J'adore découvrir de nouvelles cultures, rencontrer des gens inspirants et partager mes expériences. Mon site web, je l'espère vous guidera dans votre prochain voyage en Thaïlande.