Vie nocturne à Bangkok : où sortir le soir ?

Vie nocturne à Bangkok : où sortir le soir ?

0 1480
où sortir à Bangkok
La nuit tombe sur Sukhumvit.

La vie nocturne à Bangkok est trépidante. Dans cette mégalopole asiatique endiablée, impossible de s’ennuyer : il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses jusqu’au bout de la nuit et plus encore. Je vous propose aujourd’hui un petit guide des nuits de Bangkok quartier par quartier.


Sortir dans le quartier Chidlom – Ploenchit

La zone Chidlom – Ploenchit connait une vie nocturne plutôt calme et clairement destinée à une clientèle aisée. Ici pas de filles nues, de roulottes de street food ou de marché de nuit. A Chidlom – Ploenchit il faut penser restaurants chics, bars à thème (notamment de très bons wine bars) et clubs hi-so.

C’est aux alentours de la Sarasin Road que vous trouverez le gros des bars branchés du quartier dont notamment le Brown Sugar ou encore Diplomat Bar qui propose des concerts de jazz en live parmi les prisés de la capitale dans un cadre très élégant.


Sortir dans le quartier Khao San Road

Khao San Road est un des quartiers festifs les plus populaires de Bangkok. Lorsque la nuit tombe, les néons s’allument, la musique explose et l’alcool coule à flot dans les multiples bars et street bars de ce lieu mythique de la capitale.

Sur Khao San Road, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses; il suffit de chercher un peu et vous trouverez exactement l’ambiance que vous recherchez pour passer votre soirée. L’une des grandes traditions à Khao San Road est la virée au 7/11 pour acheter des bières et se les boire en mode seating dans la rue en compagnie de tout un tas de personnes venues du monde entier. Bon esprit !


Sortir dans le quartier Ratchadapisek

Ratchadapisek, c’est le quartier festif des jeunes Thaïlandais. Le point chaud à Ratchadapisek est Royal City Avenue (aka RCA). Cette artère sans âme abrite pourtant des zones de fête plutôt sympathiques sous contrôle gouvernemental (ce qui veut dire que les bars peuvent légalement fermer plus tard).

Les établissements de la Royal City Avenue sont actifs toute la semaine mais le weekend c’est coup de feu : tous les jeunes Thaïlandais sortent pour se détendre et envahissent les lieux. La moyenne d’âge chute alors drastiquement aux alentours de 20-22 ans.

Si vous souhaitez faire la fête dans un cadre sympathique (quoi qu’un peu aseptisé) et plutôt thaïlandais, le quartier de Ratchadapisek est vraiment l’endroit idéal. De plus les prix qui y sont pratiqués n’ont strictement rien à voir avec les tarifs parfois prohibitifs des zones à farangs comme Sukhumvit.


Sortir dans le quartier Silom

Silom est l’un des quartiers festifs les plus frénétiques de la capitale avec son marché de nuit et ses multiples bars dont une bonne partie sont destinés à l’industrie du sexe dans le district de Patpong.

Ici impossible de ne pas trouver son bonheur car le choix est vaste et varié: des pubs traditionnels aux gogo bars endiablés, Silom brasse une clientèle vaste et variées.

Veuillez noter que le marché de nuit du quartier de Patpong n’est pas réputé être le bon endroit pour faire des affaires. Les prix qu’on vous y proposera seront bien plus élevés quand dans des coins un peu moins touristiques de la capitale.


Sortir dans le quartier Sukhumvit

Quartier cosmopolite par excellence, Sukhumvit est un temple de la débauche à Bangkok avec notamment la célèbre Soi Cowboy ou encore la Nana Plaza qui regorgent de bars à filles et gogo bars, fleurons de l’industrie du sexe en Thaïlande.

Le quartier offre également un grand nombre de bars, pubs et restaurants ainsi que des discothèques de renom ciblant clairement une clientèle étrangère de touristes et d’expatriés. Une valeur sûre de la capitale siamoise qui mettra tout le monde d’accord.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/null0/

SIMILAR ARTICLES



NO COMMENTS

Leave a Reply