Comment trouver du travail en Thaïlande ?

Comment trouver du travail en Thaïlande ?

0 1629
travailler en thailande
Comment trouver du travail en Thaïlande ?

Trouver du travail en Thaïlande : mode d’emploi

Lorsque vous souhaitez vivre en Thaïlande mais que vous n’avez pas de revenus régulier pour assurer votre avenir, comme par exemple les joueurs de poker ou encore ceux qui travaillent sur internet au Siam, vous allez devoir chercher un travail et ce n’est pas une mince affaire, car les entreprises thaïlandaises ont quelques handicapes de taille lorsqu’ils embauchent un étranger. Ils doivent par exemple engager quatre Thaïlandais pour un Farang, chose que toutes les sociétés ne peuvent pas faire et il ne sera pas facile pour un restaurateur, à moins d’avoir pignon sur rue, de vous employer vous ainsi que quatre Thaïlandais.

Cependant certaines sociétés recherchent justement des occidentaux pour assurer certains postes, en effet le niveau d’anglais du pays n’est pas exceptionnel et il faut donc s’adapter pour donner un visage professionnel à son entreprise.

Quelques sites web sont dédiés à l’emploi au Siam, par exemple JobsDB, mais ne vous attendez pas à avoir des réponses de tous les cotés, il va falloir vraiment vous concentrer à plein temps sur votre recherche de travail. N’hésitez pas à contacter toutes les sociétés, même celles qui proposent un travail qui ne vous comble pas totalement. Le but est avant tout de trouver un job « alimentaire », donc ne faites pas les difficiles, à moins que vous vouliez retourner dans votre pays d’origine aussi vite que vous êtes venus (avec en prime la perte de vos économies). Si en plus de parler anglais vous parlez thaïlandais, vous aurez encore plus de chances d’être embauchés.

Une autre bonne technique consiste à se créer un profil sur LinkedIn, qui est une sorte de Facebook pour les professionnels. Vous aurez alors de grandes chances de trouver des contacts dans votre domaine d’activité et pourrez également avoir accès aux offres d’emploi. De nos jours beaucoup de recruteurs utilisent ce site pour chercher des profils correspondant aux offres d’emplois disponibles.

Il faut par contre faire la distinction entre une personne qui vient passer ses vacances au Pays du Sourire et celle qui vient y travailler, le style de vie sera totalement différent. Vous pourrez oublier les sorties dans les bars en semaine, à moins que vous arriviez à vous contenir devant toutes ces bouteilles et ces filles, et bien entendu le budget ne sera pas identique. Quand vous êtes en vacances, vous pouvez vous permettre de faire quelques folies, mais si vous travaillez sur le sol thaïlandais ça sera un peu plus délicat surtout que votre salaire pour un travail identique, ne sera absolument pas le même en Thaïlande.

En parlant des salaires, il y a de grandes chances pour que celui d’un Occidental soit plus élevé que celui d’un Thaïlandais, ce qui s’explique par exemple par le fait que les Thaïlandais ne sont pas des fous de boulot contrairement aux Occidentaux qui ont l’image de personnes sérieuses et très professionnelles. Cliché quand tu nous tient… Admettons que vous ayez un salaire de 1000€ environ en Thaïlande, ne pensez pas que ce soit quelque chose d’impressionnant, bien que le salaire de base pour un Thaï est de 250/300€ environ, car vous n’allez pas vivre comme eux, mais avec votre petit confort et penser le contraire serait se mentir. Cependant en limitant les sorties et en sachant gérer votre budget vous aurez de quoi vivre plus que normalement sans forcément vous priver. Ce n’est un secret pour personne, ce qui coûte vraiment cher au pays du sourire, c’est l’alcool et les filles. Un autre point important au sujet du salaire, c’est que l’employeur doit justifier un salaire d’au moins 50.000 bahts, soit 1250€, mais ne sautez pas de joie, car magouille et compagnie sont de la partie donc vous risquez de ne pas avoir ce salaire de proposé à chaque fois, ni sur votre compte d’ailleurs.

Du coté des documents pour obtenir votre permis de travail, en toute logique l’employeur est censé s’en occuper, mais n’hésitez pas à booster un peu les démarches en donnant un coup de main ou en le motivant, car il prendra sans doute son temps, à moins que ce soit une grosse société. Dans tous les cas renseignez-vous bien à ce sujet, car les règles changent assez souvent, donc ne prenez aucuns risques.

Pour ce qui est des vacances et autres repos que l’on a d’office en France, vous pouvez presque mettre une croix dessus au Siam, car vous n’aurez droit qu’à six jours de congés après avoir travaillé un an ! Bien sur vous avez de la chance, il y a de nombreux jours fériés dans ce pays. En parlant des jours fériés, sachez que si ils tombent un samedi ou bien un dimanche, automatiquement vous ne travaillez pas le lundi, sauf exception selon le corps de métier pour la simple et bonne raison que régulièrement les employés rejoignent leurs familles dans une autre ville, ce qui prend du temps.

Une autre astuce qu’il est bon de connaitre est qu’un employé thaïlandais a le droit de poser trente jours de congés maladie par an, et ce sans justificatif médical s’il les pose un par un.

Le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est de ne pas faire vos valises et d’improviser sur place, préparez votre expatriation en Thaïlande quelques mois à l’avance avec déjà, si possible, un boulot, bien qu’il sera plus simple d’en dénicher un une fois sur place. Partir sur un coup de tête c’est un véritable coup de poker si vous n’avez pas suffisamment d’argent de coté pour tenir quelques mois ou années, ou des rentes mensuelles qui vous permettront de vivre convenablement le temps de trouver le travail qui vous conviendra le mieux.

Attention : Il est fort possible que certaines sociétés n’hésitent pas à vous proposer un travail au noir, refusez catégoriquement, travailler de la sorte en Thaïlande c’est soit être invité à quitter le pays dans les plus brefs délais, soit la visite d’une prison qui n’a absolument rien à voir avec celles que vous avez chez vous.

Et pour finir, je vous invite à découvrir cet article de Sly du blog www.buttersly.com, qui nous livre un récit plein d’humour retraçant ses deux ans passés à travailler en Thaïlande dans une entreprise thaïlandaise.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/pittaya/

SIMILAR ARTICLES



NO COMMENTS

Leave a Reply