Trekking en Thaïlande – Bien préparer son trek

Trekking en Thaïlande – Bien préparer son trek

0 617
trek thailande
Trekking en Thaïlande – Bien préparer son trek

C’est presque devenu une tradition chez tous les voyageurs se rendant pour la première fois en Thaïlande: le trek dans les montagnes du Nord de la Thaïlande, dans les zones de Chiang Mai ou Mae Hong son, s’est largement démocratisé et est devenu une activité écotouristique prisée permettant notamment aux randonneurs de se rendre à la rencontre des tribus montagnardes habitant les lieux les plus reculés de l’arrière-pays.

Dans la grande majorité des cas, l’expérience restera gravée dans l’esprit des vacanciers comme un moment inoubliable. Pourtant, lorsqu’on se penche sur la question, on ne peut s’empêcher de constater un nombre conséquent de déceptions souvent liées soit à une qualité de service médiocre de la part du prestataire-accompagnateur soit à des attentes irréalistes de la part des vacanciers.

Voici donc quelques conseils qui peuvent avoir leurs intérêts pour celles et ceux qui envisagent de se lancer dans l’aventure du trekking en Thaïlande pour la première fois.


Le choix de votre prestataire de trekking en Thaïlande

Dans le Nord de la Thaïlande, vous vous rendrez rapidement compte que tout le monde est guide spécialisé dans le trek montagnard. Bien entendu, dans la réalité, les prestataires sont loin de tous offrir des trekkings de qualité. La TAT (l’Autorité du Tourisme en Thaïlande) essaie depuis quelques années déjà de faire le ménage dans l’industrie avec un certain succès mais les « farceurs » sont encore nombreux et les esquiver est une composante essentielle d’un trek en Thaïlande réussi.

Commencez par ne pas écouter la douce mélodie que vous fredonnera le gérant de l’hôtel dans lequel vous descendrez et qui fera « Notre hôtel organise des randonnées trekking qui compte parmi les meilleures de la région ». Honnêtement, 9 fois sur 10 c’est du flan. La personne essaie simplement de vous vendre la prestation d’une autre société pour toucher une commission et n’a pas la moindre idée concernant la qualité véritable de la prestation en question. Tout cela pour dire que la réponse à cette douce mélopée devra systématiquement être « C’est vous qui gérer vos propres circuits ou est-ce une autre entreprise ? Vous êtes responsable en cas de pépin ? ». Si l’on vous répond qu’effectivement c’est une autre société qui gère le trek, passez votre chemin.

Le mieux reste de trouver directement une agence soit via le net soit sur place et de récolter un maximum d’informations sur le sérieux de cette dernière. Bien entendu le top reste la possibilité d’obtenir les avis de gens ayant déjà participé à un trekking en montagne avec le prestataire en question (groupe qui vient de revenir par exemple ou encore commentaires online – mais pas sur le site web de l’agence parce que là c’est garanti « retours positifs en masse »).

Si l’entreprise est une petite structure familiale attention car cela est à double tranchant: la prestation peut certes être beaucoup plus fine et personnalisée mais le manque de professionnalisme peut également pointer le bout de son nez.


Votre guide lors du trekking

Deuxième point très important pour avoir l’assurance d’un trek en Thaïlande réussi: le guide. Si un guide qualifié est la garantie d’une immense valeur ajoutée à votre randonnée sauvage, un mauvais guide peut rapidement poser un certain nombre de problématiques dont certaines liées à votre sécurité dans un environnement qui est, ne l’oublions pas, sauvage.

Si les hôtels sont souvent des intermédiaires, les guides, eux, sont souvent des indépendants. Si un collègue vous dit qu’il a fait le trek TrucMuche avec le guide Aom et que c’était génial, il n’y a aucune garantie que, lorsque vous bookerez à votre tour le trek TrucMuche, Aom soit effectivement votre guide.
Essayez de rencontrer votre guide avant le départ pour prendre un peu la température (sympathie, niveau en Anglais ou en Français, etc…). Si ce n’est pas possible ou si le prestataire reste évasif sur l’identité du guide, allez ailleurs: de toute façon ce n’est pas le choix qui manque.

Votre guide jouera un rôle très important dans la détermination de l’esprit dans lequel se déroulera votre trekking en Thaïlande. Certains ont une approche très culturelle et carrée alors que d’autres sont plus « freestyle » (il est possible que votre guide vous invite à fumer de l’herbe ou de l’opium autour d’un feu de camp ou dans une cabane de village le soir venu…). Vous l’aurez compris en Thaïlande il y en a vraiment pour tous les goûts en matière de trekking dans les montagnes de la région Nord.


Le groupe de randonneurs

Encore un point très important pour réussir son trek en Thaïlande. Qui va partir avec vous vers l’aventure et au-delà ? Heureusement il est généralement simple d’obtenir une liste des participants pour se faire une idée du nombre, de l’âge moyen, des nationalités, etc… C’est tant mieux car ces informations vous donneront une idée assez précis de l’ambiance générale qui régnera dans votre fine équipe de randonneurs.

Le top du top reste bien entendu la possibilité de rencontrer les participants à l’avance mais ça reste rare (sauf si bien sûr vous partez avec des amis !).
Si le groupe ne vous correspond pas: passez votre chemin.


Vos attentes en matière de trekking en Thaïlande

Et vous ? Pourquoi êtes-vous là ? Si c’est pour voir des indigènes qui ne connaissent pas la civilisation, restez chez vous et regardez plutôt Discovery Channel car vous allez être déçu: c’est garanti. Les tribus montagnardes voient pour la plupart des touristes à longueur d’année et même si elles vivent en marge du monde que nous connaissons, elles le connaissent quand même plutôt bien. Même si vous évoluez dans un environnement très nature, vous serez toujours dans le cadre d’une randonnée touristique et non lancé dans une exploration à haut risque d’une contrée inconnue.

C’est de là que viennent la majorité des déceptions. Les tour-operators ont tendance à vendre sur un argumentaire qui se base énormément sur l’idée d’expérience authentique et cela peut rapidement conduire à une énorme déception lorsque, au beau milieu des montagnes, on voit un Karen ou un Lisu sortir le téléphone portable pour voir s’il a du signal (touche d’humour).

Côté argent, les tribus montagnardes sont globalement dans le même esprit commerçant que les Thaïlandais. Là encore ne soyez pas déçu s’ils essaient de se faire un peu d’argent avec vous: vous êtes en vacances mais eux travaillent !


Itinéraire et visites

Les trekkings en Thaïlande qui proposent le plus de visites de villages ne sont pas forcément les plus intéressants. Visiter cinq endroits différents dans la même journée n’est pas agréable et n’apporte rien de spécial. Aller à la rencontre d’une ou deux tribus dans la journée est amplement suffisant et vous laisse le temps d’apprécier.

Important aussi, la durée des arrêts dans chacun des villages et la possibilité de participer à la vie quotidienne sur place. Posez la question avant de réserver.

Le trekking en Thaïlande, c’est du trekking ! De fait vous allez beaucoup marcher ce qui est normal. Mais entre beaucoup marcher et marcher jusqu’à l’épuisement il y a quand même un monde alors assurez-vous que le parcours proposé correspond à vos attentes et à vos capacités physiques.


Votre équipement de trekking

Généralement les prestataires en trekking en Thaïlande s’arrangent pour mettre au point des itinéraires d’une difficulté modérée. Cela ne veut pas dire qu’il faut attaquer votre randonnée en tongs… Pensez à vous équiper convenablement (demandez conseil à votre guide si vous avez un doute) sinon vous allez rapidement le regretter une fois dans les montagnes.

Pensez à voyager léger car il n’y a pas de porteurs à disposition durant les treks en Thaïlande.

En saison froide, les nuits sont fraiches (même très fraiches) dans les montagnes alors prévoyez des vêtements en conséquence si vous ne voulez pas vous transformer en glaçon.


Amusez-vous durant votre trek !

Enfin (mais est-il vraiment nécessaire de le rappeler), votre trekking en Thaïlande sera surtout ce que vous en ferez. Alors éclatez-vous, profitez à fond de l’instant présent et ce ne sera que du bonheur !

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/pnglife/

SIMILAR ARTICLES



NO COMMENTS

Leave a Reply