Guide de Sukhothaï, la 1ère capitale du Siam

Guide de Sukhothaï, la 1ère capitale du Siam

0 464
sukhothai thailande
Guide de Sukhothaï, la 1ère capitale du Siam

Présentation de Sukhothaï

Sukhothaï fut fondée au XIIIème siècle et devint rapidement la première capitale du Royaume de Siam, rôle qu’elle tint jusqu’en 1438. Son souverain le plus connu, membre de la dynastie Sukhothaï, fut le Roi Ramkhamlaeng. Ce dernier s’illustra notamment par la création de l’alphabet thaïlandais moderne et l’introduction du bouddhisme Theravada dans le pays.

Sukhothaï est véritablement le symbole de la grandeur du Siam d’antan : nulle autre ville du Pays du Sourire ne rayonna autant qu’elle du point de vue de la culture, des arts, du commerce ou encore de la diplomatie. Cependant, suite à la mort du Roi Ramkhamlaeng, la ville connut un lent déclin – sur environ un siècle – avant d’être intégré à la nouvelle force vive du pays, Ayutthaya.

Aujourd’hui, Sukhothaï est une charmante capitale provinciale qui se divise en deux parties distinctes. La nouvelle ville, relativement petite, se situe sur les bords de la rivière Yom et accueille le gros de l’activité quotidienne. Vous y trouverez notamment de très bons restaurants et des guesthouses de qualité. La vieille ville se trouve quant à elle à 12 km plus à l’Ouest et c’est là que vous pourrez découvrir toutes les ruines datant de l’âge d’or de la région.

La très large majorité des vestiges sont localisés dans le World Heritage Historical Park. Ce parc historique étant assez vaste (193 ruines réparties sur 70 km2), l’explorer en vélo ou en mobylette est une idée judicieuse pour ne pas s’épuiser ni perdre de temps entre deux découvertes.

Il est à noter que certains secteurs (les plus intéressants) sont payants (100 THB).


Le parc historique de Suhkothaï

Si vous venez en Thaïlande dans le cadre d’un voyage culturel, le parc historique de Sukhothaï est clairement LA destination incontournable de votre séjour. L’ensemble du site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et accueille – excusez du peu – 193 ruines sur une surface de 70 km2 !

Le parc est découpé en 5 zones (Centre, Nord, Sud, Est, Ouest). Les zones Centre, Nord et Ouest sont payantes (100 THB) car elles accueillent les sites les plus intéressants.

Si vous ne souhaitez pas vous éterniser, alors visitez en priorité la zone Centre. C’est ici que se situait jadis le centre-ville de la capitale et de très nombreuses ruines fascinantes sont aujourd’hui localisées dans ce périmètre.


Les ruines du Sukhothai Historical Park

L’organisation du parc est vraiment professionnelle : le cadre est somptueux, vous trouverez des informations en anglais un peu partout et des marchands de nourriture / boissons sillonnent les parties les plus populaires du site (si vous vous aventurez dans les secteurs moins fréquentés, pensez à ramener une bouteille d’eau avec vous car vous pourriez ne pas croiser de commerçant sur plusieurs kilomètres).

Si vous n’avez pas envie de vous balader à droite, à gauche mais plutôt de coller à un itinéraire précis, vous pouvez procéder comme suit : débutez votre visite au niveau de Wat Mahathat puis continuez sur Wat Si Sawai, Wat Trapang Ngoen, Wat Sra Si, Wat Phra Phai Luang et Wat Si Chum.

Faites aussi un saut au Ramkhamhaeng National Museum qui se situe prêt de la billetterie de la zone centrale.

Le parc historique est ouvert de tous les jours de 6h à 18h (les horaires d’ouverture des différents secteurs varient).


Sites à découvrir à Sukhothaï


Wat Mahathat

Ce temple est très certainement le site le plus impressionnant du parc historique de Sukhothaï. Il compte environ 200 chedis dont le principal, au centre, renferme des reliques du Bouddha, ramenées du Sri Lanka par le Roi Lo Thai dans le courant du XIVème siècle.

Les ruines mélangent les influences lanna, sri lankaises et khmer et accueillent d’impressionnantes statues du Bouddha qui flanquent majestueusement le chedi principal.


Wat Si Chum

Ce temple se situe dans la zone Nord du parc historique. Vous y trouverez une gigantesque statue du Bouddha assis en tailleur (11 mètres) qui fera la joie des amateurs de photos qui en jettent !

Wat Si Chum n’est pas un site bien vaste et la seule attraction – mais quelle attraction ! – est cette fameuse statue bouddhiste, en parfait état de conservation, qui témoigne de l’habileté incroyable des artistes de l’époque.


Wat Saphan Hin

Wat Saphan Hin se situe sur une colline de 300 mètres offrant une belle vue panoramique sur le secteur Ouest du parc historique de Sukhothaï. Vous y trouverez une grande statue du Bouddha qui semble dominer sereinement toute la zone.

Pour y accéder, il vous faudra gravir un chemin de pierre relativement long (comme le faisaient à l’époque les pèlerins de passage). Pensez à ramener de l’eau car vous ne trouverez aucun vendeur ambulant dans le coin et gravir la colline peut vite s’avérer fatiguant si les températures sont élevées. Il faut donc s’hydrater !


Wat Si Sawaï

Wat Si Sawaï était à l’origine un temple khmer et son architecture est là pour le rappeler aux visiteurs de passage. C’est durant la période Sukhothaï que le site fut converti en un monument bouddhiste.

Ces ruines frappent par leur spécificité esthétique et dénotent clairement par rapport aux autres vestiges du parc historique.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/mikebehnken/



NO COMMENTS

Leave a Reply