Le massage thaïlandais

Le massage thaïlandais

0 500
massage thailandais
Le massage thaïlandais

Le massage thaïlandais

Au Royaume de Thaïlande, qui a longtemps connu l’influence de la culture indienne, le massage occupe une place importante. Le massage thaïlandais se conçoit avant tout comme une thérapie qui était à l’origine pratiquée par des ermites indiens. On pense que le temple de Wat Pho est le lieu de naissance du massage thaïlandais. On peut y admirer des statues d’ermites pratiquant des massages thaïlandais. Elles ont été réalisées au 19e siècle à la demande du roi Rama III.


Concept du massage thaïlandais

Le massage thaïlandais est une pratique séculaire qui vise à stimuler le flux des forces vitales à travers le corps en agissant sur les lignes d’énergie. Lorsque les lignes d’énergie sont perturbées, des symptômes se révèlent, tels que le stress, l’hypertension artérielle ou la fièvre. Or, quand le corps va mal, l’esprit aussi. Il faut alors atteindre la guérison grâce à des massages thaïlandais qui libèrent les lignes d’énergie. Les parties souffrantes sont massées pour favoriser la circulation de l’énergie.

Bien que les massages thaïlandais puissent être pratiquées par les hommes aussi bien que par les femmes, ce sont en fait souvent les femmes qui les pratiquent. Cette activité nécessite des qualifications importantes et il est indispensable d’avoir été formé et d’avoir obtenu une certification.


Où trouver un salon de massage thaïlandais ?

En Thaïlande, les opportunités de s’offrir un massage thaïlandais sont nombreuses et plusieurs options s’offrent à vous. Les salons de massages qui proposent leurs services pour moins de cent bahts sont nombreux dans les rues de Bangkok et de Chiang Mai, tout comme le long des plages de Phuket, Samui et Pattaya.

Chacune de ces destinations offre également des spas proposant des formules plus complètes, fusionnant le massage thaïlandais avec des techniques plus occidentales. Vous pourrez y bénéficier de massages à l’huile agrémentés d’herbes naturelles, dans un environnement fleuri et avec un service impeccable.

Les spas de Phuket, Hua Hin et Koh Phangan ont été conçus à la fois à des fins médicales et pour le loisir. Certains sont exagérément chers et accueillent des célébrités, tandis que d’autres font partie intégrante de la station balnéaire et donnent des cours de yoga face à la mer.


Différents types de massages thaïlandais

Il existe deux grands types de massages thaïlandais :

  1. le massage de la cour, où le masseur n’utilise que ses pouces pour masser.
  2. le massage du peuple, où le masseur utilise à la fois ses pouces, ses genoux, ses coudes et ses pieds pour masser.

Dans tous les cas, le massage thaïlandais commence toujours par un accueil agréable et souriant de la part du personnel qui vous traite comme un invité de marque dont il faut prendre grand soin. Puis le client, habillé de vêtements confortables, s’allonge sur un matelas et reçoit son massage.

Le masseur commence son travail par les pieds et progresse vers le cou et la tête. Il doit s’enquérir de savoir si le client trouve la pression qu’il exerce est trop ou pas assez forte. Les muscles du client se détendent et le stress se dissipe. Le massage thaïlandais peut durer jusqu’à deux heures.

Il est possible aux clients de demander un traitement par massage des pieds. Ce traitement provient de la médecine chinoise, qui postule que les organes intérieurs prennent racine dans la plante des pieds. Le masseur exerce alors une pression sur les points correspondant aux racines, à l’aide d’un bâtonnet ou d’une aiguille. Ce traitement sert notamment en cas de maux de tête ou de stress.

En plus du massage thaïlandais traditionnel, les salons de massage proposent aussi souvent un sauna aux herbes. Il s’agit de respirer des vapeurs parfumées par exemple au curcuma, au thym, à l’acacia. Cela aide à libérer les voies respiratoires, à réduire le stress et à rafraîchir la peau.

Le massage thaïlandais et le sauna aux herbes sont tous deux très populaires auprès des Thaïlandais et des touristes étrangers.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/wanhoff/

SIMILAR ARTICLES



NO COMMENTS

Leave a Reply