Louer un appartement en Thaïlande

Louer un appartement en Thaïlande

0 666
location appartement thailande
Comment louer un appartement en Thaïlande

La crise ne semblant pas vouloir quitter nos pays occidentaux, de nombreux particuliers quitte cette partie du globe pour se réfugier dans des pays lointains et exotiques, espérant ainsi échapper à la hausse constante des loyers et le chômage grandissant. Parmi les destinations choisis, l’Australie et le Japon reviennent assez régulièrement. Mais, actuellement l’un des pays les plus prisés, par les européens, est la Thaïlande.


Louer un appartement en Thaïlande

Contrairement à – par exemple – la France, il est beaucoup plus simple et rapide d’obtenir un contrat de location. Les démarches sont moins fastidieuses et vous permettent d’avoir un toit sur la tête dans les plus brefs délais. Il faut savoir que la location d’appartement et de maison est un phénomène très courant en Thaïlande. La majorité des gens n’étant pas propriétaire, les démarches ont été simplifiées. De plus, la location est le meilleur moyen de voir si une adaptation à une culture différente vous est possible sans y perdre trop d’argent.


Où chercher ?

Vous cherchez donc un logement en Thaïlande. Si vous n’êtes pas encore partis (ou que vous trouvez un réseau internet une fois sur place) vous trouverez certainement votre bonheur sur les nombreux sites qui pullulent sur internet (retrouvez une liste non-exhaustive en fin d’article).

Sur place, les journaux dressent, tous les jours, de nombreuses annonces concernant des logements disponibles à la location. Le risque est que ces propriétaires ne soient rattachés à aucune agence. Par ailleurs – même si le loyer est moins cher – vous prenez le risque de vous retrouver face à quelqu’un qui ne parle pas un mot d’Anglais.

Pour finir, surtout ne paniquez pas, vous retrouverez en Thaïlande de grandes enseignes immobilières internationales tel que Century 21.


Les exigences financières et administratives

Les propriétaires de ces appartements sont beaucoup moins exigeant que nos bailleurs occidentaux. En effet, la location peut se faire au travers d’un contrat oral. Cependant, même si cela est possible, nous vous déconseillons d’avoir recours à cette méthode, afin éviter les arnaques et autres ennuis.

Si certains bailleurs ne vous demande qu’un mois de caution, généralement la coutume veut que vous délivriez au moins deux mois de caution et un mois de salaire. Pour la majorité, cela suffira a établir le contrat écrit.

Cependant, les plus exigeants – si on peut parler d’exigence – vous demanderons en plus une photocopie du passeport en plus de celle d’un permis de travail en règle.


Les pièges et risques que vous pouvez éviter

Prenez le temps de discuter avec votre bailleur, car il se peut que l’électricité et l’eau ne soient pas compris dans le loyer, hors ces charges sont les plus onéreuses (rien d’exorbitant cela dit) et peuvent vous rajouter des frais. Frais que vous n’aurez pas à avoir en plus si vous vous renseignez correctement.

Par ailleurs, il faut savoir que ; s’il est plutôt simple d’obtenir un contrat de location en Thaïlande, il est aussi très facile de le perdre. Dans la majeure partie des cas, les bailleurs vous mettrons dehors si vous êtes en retard de paiement de seulement deux ou trois semaines.

Nous avons évoqué précédemment les contrats oraux. Ils sont à éviter pour une raison très simple. N’existant aucune trace écrite, si jamais le propriétaire a soudainement besoin de récupérer cet appartement, il n’aura aucun scrupule à vous mettre dehors.


En cas de départ ou de déménagement

Si jamais vous désirez repartir, certains bailleurs ne vous demanderont pas de payer le dernier mois de location, de votre appartement. Une fois que les charges concernant l’électricité, l’eau et le téléphone seront payées, le propriétaire vous rendra votre caution.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/daveiam/

SIMILAR ARTICLES



NO COMMENTS

Leave a Reply