Guide des îles Koh Surin

Guide des îles Koh Surin

koh surin thailande
Guide des îles Koh Surin

Guide des îles Koh Surin

Koh Surin, ce sont en fait deux îles : Koh Surin Nuea et Koh Surin Tai. Avec trois autres îlots, elles forment le parc national de Mu Koh Surin, situé à une soixantaine de kilomètres à l’Ouest du continent, dans la mer d’Andaman. Classée dans les 10 meilleures destinations d’Asie pour son environnement, Koh Surin ne vous décevra ni sur terre ni dans la mer. Dépaysement garanti !


Présentation de Koh Surin

Les amateurs de plongée sous-marine seront au paradis. Koh Surin et sa région – qui comprend le si célèbre Richelieu Rock, découvert par le Français Jacques-Yves Cousteau – vous réserve des souvenirs inoubliables, avec requins-baleines, poissons-anges, murènes, poissons-papillons et tortues de mer – entre autres !

Que les inquiets se rassurent : malgré le réchauffement global des eaux, une partie des coraux ont gardé leurs magnifiques couleurs. Comment s’y prendre pour y aller ? Les centres de plongée opérant à Ranong, Phang Nga, Khao Lak et Phuket seront heureux de vous proposer un large choix d’options.

D’ailleurs, si vous êtes plutôt tuba que bouteille, aucun problème non plus : le parc national et quelques centres de plongée organisent des expéditions vers Koh Satok, Koh Torinla, Ao Pak Khad ou Ao Mai Yai – pour ne citer que quelques-uns des superbes sites de la région. Vous croiserez une vie marine riche et colorée, avec une légion de poissons tropicaux, des requins de récif et du corail magnifique.

Si la majorité des visiteurs choisissent une excursion d’une journée, passer une nuit ou deux à Koh Surin constitue de loin la meilleure option pour découvrir la diversité de sa flore et de sa faune. Il faut dire que Koh Surin Nuea et Koh Surin Tai ne manquent pas de résidents spectaculaires, tels varans, cochons sauvages, serpents et macaques, douze espèces de chauve-souris et plus encore d’oiseaux tropicaux. Un conseil : résistez à la tentation de quitter les zones autorisées pour jouer aux explorateurs. La forêt vierge recouvre la quasi-totalité des îles et vous ne trouverez aucune piste pour vous guider.

Mais Koh Surin, c’est également une expérience culturelle unique. Des Moken, un peuple de nomades de la mer, ont établi leur village sur Koh Surin Nuea. Ils dépendent de l’environnement naturel pour se nourrir, se vêtir et construire leurs embarcations au toit de chaume et leurs totems religieux. Ne manquez pas non plus le festival Loi Reua, dédié à leurs ancêtres, qu’ils tiennent en Avril avec d’autres tribus nomades.

Question hébergement, trois options s’offrent à vous : la première conviendra aux passionnés de plongée, en incluant dans un circuit organisé en bateau (depuis Phuket ou Koh Phra Thong par exemple) une ou deux nuits de séjour à bord. L’option deux vous fera dormir à Chonk Chark Bay sur Koh Surin Nuea, dans des bungalows 1 ou 2 chambres, avec salle de bain et ventilateur ou air conditionné pour certains (électricité de 18h00 à 22h00). Comptez de 2000 à 3000 bahts environ – oui, c’est un peu plus cher qu’ailleurs, mais les îles Surin le valent. La dernière alternative est de jouer les campeurs dans une tente de 3-4 places sur les plages d’Ao Mai Ngam ou Ao Kong Khad, sur Koh Surin Nuea. Il vous en coûtera grosso modo 400 bahts.

Le QG du parc, un restaurant et un magasin se trouvent à Ao Kong Khad, toujours sur Koh Surin Nuea. Vous pourrez y glaner quelques informations sur l’environnement dans les Surin et y louer un équipement de plongée au tuba. Point fort : le parc peut aussi vous organiser une excursion d’une demi-journée dans les îles. Il y a un autre centre d’information et un restaurant au camping d’Ao Mai Ngam.

Un dernier point : Koh Surin est fermé de Mai à Novembre. Comme il n’y a pas de distributeurs d’argent, pensez à emporter le budget nécessaire en devise locale.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/khaijeow/

Chris a 34 ans et habite en Thaïlande depuis début 2010. Authentique nomade numérique autodidacte, il vivote de ses différentes activités sur Internet depuis huit ans. Il a choisi de créer ce site pour partager avec ses lecteurs sa véritable passion pour son pays d'accueil : la Thaïlande.

SIMILAR ARTICLES

koh phi phi thailande

0 1171


NO COMMENTS

Leave a Reply