Guide de Koh Sukorn

Guide de Koh Sukorn

koh sukorn thailande
Guide de Koh Sukorn

Koh Sukorn, c’est une bouffée d’air campagnard thaïlandais au milieu des eaux turquoises de la mer d’Andaman. Vrai, l’île n’a ni sable blanc ni vie nocturne endiablée à vous offrir, mais ses plages sont tout aussi ensoleillées et son atmosphère paisible et vraie vous fera découvrir une inoubliable facette de la culture et du quotidien au Pays du Sourire.


Présentation de Koh Sukorn

L’île de Koh Sukhorn se trouve au Sud de la province de Trang et possède un paysage des plus variés. Deux collines hautes de 150 mètres vous permettront d’admirer le continent, à l’Est, et Koh Libong au Nord.

Au Nord toujours, ce sont des vergers et des champs de légumes – les délicieuses pastèques locales sont un must – tandis que le Sud-est appartient à la mangrove et sa vie sauvage toute de bruits et couleurs. Pour les rizières et leur moulin à riz, dirigez-vous vers le Sud. Ah, et n’oubliez pas votre appareil-photo pour immortaliser tous ces buffles d’eau aux cornes impressionnantes !

L’île compte 3 villages pour 3000 habitants, vivant principalement de la pêche et de l’agriculture. Le village principal de Ban Siammai, avec sa mosquée, son marché aux crabes et ses étals de crevettes, poulpes et crustacés, est un régal pour les yeux ! C’est aussi l’opportunité d’observer les Thaïlandais dans leur quotidien pour un bon bain de culture et de langue. Niveau déplacement, les routes de l’île sont en très bon état, alors pourquoi ne pas louer un vélo voire un scooter et partir en vadrouille ? Sinon il reste les options moto-taxi ou tuk-tuk.

Les plages, certaines désertes, sont idéalement situées sur le rivage ouest et vous offriront votre lot de magnifiques couchers de soleil. Promenades romantiques garanties… La couleur foncée du sable n’enlève rien au plaisir de la baignade et à la beauté du décor. C’est aussi là que se trouvent les ensembles de bungalows à louer pas cher. Pas de cohue touristique, même en haute saison (de Novembre à Mai) : on vous l’a dit, Koh Sukorn cultive son atmosphère relax et nature et ne se presse pas d’accueillir les promoteurs immobiliers – et c’est tant mieux !

Les activités comprennent randonnées à pieds, à vélo (environ 150 bahts la demi-journée) ou à moto (à peu près 250 bahts pour une demi-journée), explorations de la côte en kayak (les falaises du Nord valent le coup de pagaies) et virées en mer pour les sites de plongée des îles jumelles de Koh Laoliang et de Koh Takiang. Profitez aussi de votre séjour pour faire connaissance avec les plantations d’hévéas dont on tire le caoutchouc.

Plusieurs alternatives s’offrent pour se rendre à Koh Sukorn : du continent à Tasae Pier ou depuis Koh Libong, Koh Muuk et Koh Kradan. La traversée se fait en bateau partagé avec les habitants de Koh Sukorn (une expérience recommandée) ou en bateau privé, soit vers Siammai village, soit vers la côte ouest de l’île et ses bungalows – bien pratique !

Attention, ni banques ni distributeurs d’argent sur Koh Sukorn, alors calculez votre budget pour la durée de votre séjour !

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/leket/

SIMILAR ARTICLES

koh phi phi thailande

0 1172


NO COMMENTS

Leave a Reply