Guide de Koh Libong

Guide de Koh Libong

koh libong thailande

Que ce soit tout de suite clair : si vous projetez un séjour en hôtel de luxe avec spas, discothèques, shopping effréné et bains de foule, alors évitez Koh Libong ! L’île n’est ni Koh Phi Phi ni Koh Samet et encore moins Koh Samui ou Phuket. Elle possède pourtant une identité bien à elle et recèle quelques petits trésors qui raviront les amateurs de nature, d’excursions et surtout d’atmosphère hors-du-temps.


Présentation de Koh Libong

Koh Libong est la plus grande des îles de la province de Trang. C’est autour de la pêche, de la culture des hévéas et de la production du latex que s’organise la vie locale. Vous trouverez une accueillante communauté musulmane avec son village de pêcheurs, Ban Maphrao, établi sur la côte orientale. Il y a également sur l’île trois autres villages de moindre importance.

Koh Libong est l’endroit rêvé pour décompresser en lézardant au soleil. Les plages situées sur la côte nord sont désertes en partie pour n’être accessibles qu’en kayak. Les bernard l’hermite seront vos seuls compagnons de farniente… Vrai, les plages ne sont pas aussi parfaites que celle des îles proches de Koh Kradan et Koh Ngai, en partie parce que Koh Libong possède une côte assez rocheuse et que le sable est plus sombre et moins fin que celui d’autres îles voisines. Cependant, la baignade reste sûre et agréable.

Même sur la côte ouest où sont bâtis les quatre ensembles d’hébergement en bungalows (planches ou bambous mais avec le confort souhaité), vous ne trouverez que peu de visiteurs. Une retraite parfaite pour admirer les couchers de soleil dans une atmosphère des plus romantiques !

Grâce à son parc protégé destiné à la faune sauvage, l’île comporte au nord une surface considérable de jungle propice aux randonnées découverte. Pour une superbe séance photos souvenir, louez une moto ou un V.T.T. et direction les pittoresques falaises arborées de l’île – effet garanti !

Les amoureux de vie sauvage trouveront en Koh Libong un lieu tout désigné pour repérer un dugong, mammifère marin herbivore pouvant mesurer jusqu’à 4 mètres et dont l’espèce est malheureusement en danger. Nombre d’entre eux viennent brouter les algues au large ou se nourrir dans les rivières saumâtres de l’est de l’île. Pour une meilleure chance d’en apercevoir, louez un canoë avec un guide qui connaît les endroits fréquentés par ces remarquables animaux. Les visiteurs optant pour un voyage en novembre-décembre assisteront à l’arrivée de Russie des oiseaux migrateurs qui font de l’île une halte pendant leur vol en direction du sud.

Les centres-bungalows Le Dugong et Libong Beach Resort organisent pour les adeptes des excursions de plongée avec bouteilles ou tuba. C’est aussi là que vous pourrez louer une moto ou un vélo, sans doute le meilleur moyen de se déplacer sur les routes étroites et les chemins de terre de l’île.

Niveau transport, Koh Libong est accessible en une trentaine de minutes par bateau public ou privé depuis Chao Mai sur le continent, mais aussi des îles de Koh Muk et de Koh Sukorn, voire de Koh Lanta et Koh Lipe.

Comme Koh Libong ne compte ni banque ni distributeur d’argent, prévoyez une somme en devise locale suffisante pour votre séjour.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/torbus/

Chris a 34 ans et habite en Thaïlande depuis début 2010. Authentique nomade numérique autodidacte, il vivote de ses différentes activités sur Internet depuis huit ans. Il a choisi de créer ce site pour partager avec ses lecteurs sa véritable passion pour son pays d'accueil : la Thaïlande.

SIMILAR ARTICLES

koh phi phi thailande

0 1172


NO COMMENTS

Leave a Reply