Guide de Hua Hin, la station balnéaire royale

Guide de Hua Hin, la station balnéaire royale

0 583
hua hin thailande
Guide touristique de Hua Hin, la station balnéaire royale

Guide touristique de Hua Hin

C’est dans les années 1920, avec l’ouverture de la voie de chemin de fer reliant Bangkok à la Malaisie, que Hua Hin sortit de l’anonymat et devint une escapade de choix pour les vacances de l’élite siamoise installée dans l’effervescente capitale. La famille royale y fit notamment construire son importante retraite de bord de mer, le Wang Klai Klangwon Palace, apportant ainsi ses lettres de noblesse à la petite ville. Dès lors, cette dernière n’allait cesser de gagner en popularité.

L’époque où Hua Hin était la chasse gardée des bourgeois locaux et d’une poignée d’occidentaux initiés est aujourd’hui définitivement révolue. La ville a connu un boom absolument colossal au cours des dernières années pour devenir une destination de vacances très prisée de la classe moyenne émergente de Bangkok.

Les Occidentaux ici sont principalement des retraités installés sur place à l’année. En effet, loin d’être la plus belle station balnéaire du pays, Hua Hin est plus appréciée pour sa tranquillité de petit village que pour la propreté de ses eaux ou ses trésors naturels. Les touristes étrangers ne s’y sont pas trompés et n’y restent généralement pas plus de quelques jours avant de mettre le cap plus au Sud (vers les îles) ou à l’Ouest (vers les parcs nationaux bordant la Birmanie).

La grande mode actuellement, dans tout la zone Cha-Am / Hua Hin de Pranburi, est l’investissement immobilier. Les condominiums ont poussés comme des champignons le long du front de mer et les promoteurs rivalisent à présent les uns avec les autres pour s’attirer les faveurs d’une clientèle de retraités occidentaux souhaitant passer leurs vieux jours loin de l’agitation d’une Europe sur le déclin.

Le cœur Hua Hin s’étend de sa magnifique gare ferroviaire jusqu’à la mer et est délimitée au Sud par l’hôtel Sofitel et au Nord par le port de pêche où arrivent quotidiennement des bateaux chargés de poissons et de fruits de mer. La vieille ville, quant à elle, se situe au pied du Hilton Hotel et abrite le quartier rouge local et ses nombreux bars. L’ambiance y est conviviale et n’a rien à voir avec celle qui règne dans les districts chauds de Bangkok ou Pattaya.

En termes d’hébergement, vous aurez largement le choix sur place. La ville compte en effet une généreuse gamme d’hôtels et de guesthouses pour toutes les bourses. Vous y trouverez également un nombre impressionnant de franchises occidentales allant du traditionnel McDo au Starbucks en passant par Pizza Hut ou encore KFC.

Il est à noter que Hua Hin compte pléthore de tailleurs indiens, tous concentrés dans le centre-ville. Pourquoi autant de boutiques ? C’est un mystère. Ce qui est par contre loin d’en être un, c’est que ces commerçants sont particulièrement agaçants : restez zen lorsque ces derniers vous interpellent dans la rue !

Si Hua Hin est une petite ville plutôt agréable, qui a clairement réussi à conserver son charme de villageois et offre quantité de restaurants très sympathiques, elle souffre en revanche d’un problème de taille : ses plages sont sales et leurs eaux aussi. Il suffit d’aller y faire un rapide tour pour se rendre compte que la municipalité ne fait aucun effort pour assurer la propreté des lieux. Sacs plastiques, mégots, pailles, bouteilles et emballages divers jonchent le sable et flottent dans une eau de mer pour le moins douteuse et exsangue de toute vie marine. Il y a vraiment de quoi être refroidi !

Sur la plage principale de Hua Hin, qui se situe juste derrière le Hilton Hotel, soyez très prudent lors de vos baignades. Il y a là des rochers, immergés à marée haute, recouverts de coquillages tranchants comme des lames de rasoir !

Je vous conseille de louer une mobylette et de quitter la ville en direction de zones voisines plus propres si vous voulez profiter d’un bain de soleil les pieds dans l’eau. Khao Takiab et Khao Tao, en descendant vers le Sud en longeant la côte, offrent à la fois des plages décentes et des temples magnifiques surplombant la mer. A voir !

Notez que Hua Hin fait aussi une bonne base arrière pour se lancer à la découverte de Khao Sam Roi Yot et de Kaeng Krachan, deux parcs nationaux de toute beauté, incontournables dans la région.


Activités intéressantes sur Hua Hin


Découvrir les restaurants de la ville

Hua Hin compte un nombre absolument impressionnant de restaurants dont certains, sur pilotis, s’alignent le long de la mer offrant la possibilité d’un diner avec vue imprenable sur le golf de Thaïlande.

Concernant les différents types de cuisine, ne vous inquiétez surtout pas : vous n’aurez que l’embarras du choix. Personnellement je vous recommande un sacré bon restaurant qui s’appelle le Moon Smile sur Poonsuk Road. Cet établissement simple et accueillant (mais souvent bondé) n’a pas volé sa réputation de meilleur restaurant de la vieille ville !


Explorer le quartier rouge

Le quartier rouge de Hua Hin est vraiment à part. En réalité, on pourrait le qualifier de quartier rose. Les bars à prostituées s’y fondent dans un décor hétéroclite de restaurants, pubs et beer bars, et présentent une apparence plutôt conviviale et soft qui conviendra aussi bien aux touristes hédonistes qu’aux vacanciers en famille.

Les lady bars qui travaillent dans ces établissement pour adulte sont particulièrement amicales et pas du tout dans un esprit de provocation sexuelle flagrant (rien à voir avec Bangkok ou Pattaya).

Honnêtement, aucune crainte à avoir ici, même avec de jeunes enfants. Ces derniers, je peux vous le garantir, seront le centre de toutes les bonnes attentions féminines car les Siamoises craquent systématiquement pour les petit(e)s farangs.


La gare ferroviaire de Hua Hin

Visiter la gare de Hua Hin ne vous prendra guère plus d’une petite demi-heure mais l’édifice vaut le détour pour son architecture originale qui vous garantira quelques jolis clichés.

Construite dans les années 1920, la gare présente un bâtiment principal simple ainsi qu’un pavillon en bois qui était autrefois exclusivement réservé à la famille royale. Cette dernière y attendait l’arrivée ou le départ du train sous bonne garde.

Si vous vous rendez sur place, vous vous constaterez rapidement que le lieu est une attraction très populaire auprès des touristes thaïlandais qui ne semblent pas se lasser de s’y prendre en photo.


Jouer au golf

Hua Hin est un véritable paradis pour les golfeurs et compte des terrains parmi les plus réputés d’Asie du Sud-est comme le Springfield Royal Country Club ou encore Black Mountain.

Durant les mois d’Août et de Septembre se tient le Hua Hin Golf Festival. Durant cette période, la plupart des clubs proposent un tarif réduit à 800 THB pour l’accès à leurs circuits. Cette initiative a rencontré un grand succès auprès des joueurs, tant confirmés que débutants, offrant à la ville deux mois de pure folie sportive dans la meilleure des ambiances possibles.


Hua Hin Hills Vineyard

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, Hua Hin dispose de son propre vignoble et sa visite est devenue une activité incontournable sur place. Situé dans les collines, à 35 kilomètres de la ville, vous y profiterez de l’atmosphère champêtre d’une propriété de charme offrant de belles vues sur toute la région.

Bien sûr, vous trouverez sur place de quoi vous restaurez tout en vous livrant à une dégustation en règle grâce aux prestations très réussies du petit bistro local baptisé The Salsa.

Ensuite, si le cœur vous en dit, vous pourrez faire le tour des environs à dos d’éléphant ou en jeep pour découvrir le vignoble et la campagne qui l’entoure.
En règle générale, il est conseillé de coupler la visite du lieu avec celle de Wat Huay Mongkol (un temple célèbre de la région) ou Pala-U Waterfall (voir plus bas) qui se situent grosso modo dans la même direction.


Pala-U Waterfall & Kaeng Krachan National Park

Le parc national de Kaeng Krachan est la plus grande réserve naturelle de Thaïlande. Il s’étend sur 44 000 hectares le long de la frontière avec la Birmanie et accueille notamment quelques tribus de l’ethnie Karen.

Situé à seulement 90 minutes en voiture de Hua Hin, ce grand espace naturel accueille la célèbre cascade sur 15 niveaux de Pala-U, une attraction très populaire dans la région.

Attention, s’il est facile de gravir les premiers niveaux de la cascade, l’exercice devient de plus en plus difficile à mesure que l’ascension suit son cours. Si vous parvenez à atteindre le sommet vous serez récompensé par une vue incroyable sur toute la zone qui s’étend de Thaïlande jusqu’en Birmanie.

Les nombreux bassins que vous croiserez sur votre chemin seront autant de piscines naturelles dans lesquelles vous pourrez vous baigner pour vous rafraichir et vous détendre au grès de vos envies.


Khao Sam Roi Yod National Park

Situé à une heure au Sud de Hua Hin, le parc national de Khao Sam Roi Yod (la montagne aux 300 sommets en Thaï) est un véritable paradis naturel qui ravira les amoureux de paysages authentiques et fascinants.

Le site offre de nombreux sentiers de randonnée conduisant à de fantastiques points de vue et à des grottes impressionnantes comme Phraya Nakhon Cave, une caverne accueillant un petit temple bouddhiste éclairé par une ouverture dans la roche. Assurez-vous d’avoir votre numérique avec vous car c’est le moment ou jamais de prendre le cliché du siècle.

Un peu partout dans le parc vous trouverez d’autres très beaux édifices religieux ainsi que de charmantes petites plages comme Hat Laem Sala et Hat Sam Phraya où vous pourrez vous détendre au soleil.

Si c’est de l’action qui vous faut, sachez que le parc propose aussi des nombreuses prestations sportives au nombre desquelles on compte parapente, VTT et sports nautiques divers.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/10857883@N05/

SIMILAR ARTICLES



NO COMMENTS

Leave a Reply