Histoire du Royaume de Thaïlande

Histoire du Royaume de Thaïlande

0 409
histoire thailande
Histoire de la Thaïlande

L’Histoire de Thaïlande est complexe et tumultueuse. Le Pays du Sourire que vous connaissez déjà ou que vous vous apprêtez à découvrir au cours de vos prochaines vacances est le fruit d’une conjonction surprenante d’événements que je vous propose de découvrir aujourd’hui.


La Thaïlande préhistorique

L’Asie du Sud-Est est peuplée par les Hommes depuis près de 10.000 ans. D’abord chasseurs et pêcheurs, les peuples préhistoriques de Thaïlande se consacrèrent et développèrent ensuite l’agriculture (riz) puis l’élevage.

Les premières cultures de l’âge de bronze au monde furent mises à jour en Asie du Sud-Est.


La période Dvaravati et Mon

Au 2ème siècle de notre ère, des missionnaires du bouddhisme Theravada venus d’Inde firent leur apparition dans la région correspondant à la Thaïlande actuelle. C’était le début de la période Dvaravati et Mon qui fut historiquement marquée par l’apparition de multiples cités-états prospères qui commercèrent et rivalisèrent entre elles jusqu’au 9ème siècle environ.


La période Khmer

C’est au 8ème siècle que les Khmers débutèrent l’expansion de leur territoire. Depuis Angkor, leur capitale, ils s’étendirent en Thaïlande, au Laos, au Vietnam et dans le Sud de la Chine pour finalement contrôler l’ensemble de la région. La ville de Lopburi fut alors choisie par les Khmers pour y établir leur quartier général local.

Pendant plusieurs siècles, la civilisation Khmer va très largement rayonner en Asie du Sud-Est et laisser une empreinte culturelle et artistique sans précédent dans l’Histoire du Siam. Pourtant, au 13ème siècle, la domination Khmer finit par s’affaiblir en raison de problèmes économiques, de luttes internes et de violentes épidémies. Le déclin des Khmers allait alors permettre aux peuples Thaïs de prendre le contrôle de l’actuelle Thaïlande.


La période Sukhothai

Sukhothai est souvent considéré comme le premier véritable royaume Thaï d’envergure. Créé en 1238, il fût dirigé initialement par le roi Intradit.
Quarante ans plus tard, le troisième roi du royaume de Sukhothai montait sur le trône. Son nom: Ramkhamheang. Il est l’un des personnages les plus importants de l’Histoire de Thaïlande. Instigateur du bouddhisme Theravada en tant que religion officielle, il est également l’inventeur de l’alphabet encore utilisé aujourd’hui par tous en Thaïlande.

La grandeur de Sukhothai devait se prolonger jusqu’en 1378, année durant laquelle le royaume tout entier se plia à la domination de la puissance montante, le royaume d’Ayutthaya.


La période Ayutthaya

Le royaume d’Ayutthaya fût fondé en 1350 par le roi Ramathibodi. Dès lors le pouvoir de ce nouvel état ne cessa de croitre et, en 1378, Sukhothai finit par se soumettre à sa toute puissance.

Ayutthaya était devenu un royaume puissant et prospère dont l’expansion semblait sans limites. A son apogée, le royaume avait approximativement les mêmes frontières que la Thaïlande actuelle menaçant notamment l’Anghor khmer autrefois si terrifiante.

Mais en 1569, c’est une menace venue de l’Ouest qui frappe. Les Birmans s’emparent de la ville d’Ayutthaya et étendent rapidement leur pouvoir sur toute une partie du royaume. Il faudra attendre le règne du roi Naresuan pour voir Ayutthaya retrouver ses frontières d’antan après que les armées du souverain aient eu raison des Birmans.

Les cent années qui suivirent furent les plus glorieuses d’Ayutthaya. Le royaume parvint à se stabiliser durablement en passant notamment une suite d’accords commerciaux et diplomatiques avec ses voisins ainsi qu’avec les principales puissances occidentales.

Pourtant, l’Histoire nous apprend que la paix n’est jamais faite pour durer. Après plus d’un siècle d’entente cordiale, les Birmans attaquent de nouveau Ayutthaya en 1766. Après un siège d’une année, la ville finit par être complètement détruite.


La période Thonburi

Suite à la victoire des Birmans, le général Thaksin de l’armée d’Ayutthaya prit la fuite avec ses hommes en direction du sud. Il parvient à consolider ses positions et devient roi du nouveau Royaume de Siam en 1768. La ville de Thonburi (aujourd’hui Bangkok) est alors désignée comme capitale.
Plus tard, Thaksin parviendra à reconstituer une armée suffisamment forte pour lancer une attaque contre les Birmans et reprendre le contrôle des territoires perdus quelques années plus tôt.

15 années de paix suivirent cette victoire contre les Birmans. Pourtant, en 1782, la mégalomanie bien connue de Thaksin lui coûtera la vie lorsque qu’il déclara être la réincarnation de Bouddha. Ses anciens partisans l’éliminèrent et le général Chakri devint le nouveau roi du Siam.


Histoire de la dynastie Chakri (1782 à nos jours)

Rama I (1782-1809)

Rama I, aussi connu sous le nom de Buddha Yodfa Chulalok, continua à défendre le Royaume de Siam contre les Birmans tout au long de son règne. Il déplaça également la capitale du pays de l’autre côté du fleuve Chao Phraya et la rebaptisa du nom de Krung Thep Mahanakhon Amon Rattanakosin Mahinthara Yuthaya Mahadilok Phop Noppharat Ratchathani Burirom Udomratchaniwet Mahasathan Amon Phiman Awatan Sathit Sakkathattiya Witsanukam Prasit ou plus simplement Krung Thep (nom donné à Bangkok en Thaïlande).

Rama II (1809-1824)

Rama II, aussi connu sous le nom de Buddha Loetla Nabhalai, renforça la position de la Thaïlande en Asie du Sud-Est. Sous son règne, les occidentaux se positionnèrent stratégiquement dans la région et colonisèrent les pays voisins du Royaume de Siam. Rama II est également connu pour avoir eu 73 enfants tout au long de sa vie.

Rama III (1824-1851)

Rama III développera durant son règne le commerce avec la Chine. Il défendra également avec succès son royaume contre l’envahisseur vietnamien et prendra le contrôle de l’ensemble du Laos ainsi que d’une partie du Cambodge.

Rama IV (1851-1868)

Également connu sous le nom de Mongkut, Rama IV est considéré par beaucoup comme le souverain le plus important de la dynastie Chakri. Il parviendra à éviter la colonisation du Royaume de Siam par les Anglais et les Français en mettant en place un système simplifié d’import/export. Atteint de malaria, Rama IV s’éteint prématurément en 1868.

Rama V (1868-1910)

Le roi Chulalongkorn alias Rama V est l’un des souverains les plus respectés de sa dynastie. Il développa les relations du Royaume de Siam à l’international et abolit l’esclavage. On lui doit également le tracé et la mise en construction du chemin de fer de Thaïlande.

Rama VI (1910-1925)

Rama VI reçu son éducation à l’université d’Oxford en Angleterre. Durant son règne, il reprit les travaux de modernisation du Royaume là où son père les avait laissés et instaura un système d’éducation nationale obligatoire. Durant la 1ère guerre mondiale, il soutiendra officiellement l’Angleterre.

Rama VII (1925-1935)

C’est sous le règne de Rama VII que fut instaurée la monarchie constitutionnelle. Suite à un coup d’état en 1932 et l’occupation du palais royal par le Parti du Peuple, les premières élections furent finalement organisées en 1933. Le pouvoir royal fut profondément affecté par cet évènement et le pays tomba aux mains de l’armée. Rama VII abdiqua et se réfugia en Angleterre où il mourut en 1941.

Rama VIII (1935-1946)

Rama VIII, également connu sous le nom de Ananda Mahidol, est né à Heidelberg en Allemagne en 1925. Alors qu’il était encore jeune étudiant, son oncle abdiqua. Rama VIII étant trop jeune pour régner, trois régents temporaires furent nommés en autant que le jeune roi ait complété son éducation. En 1945, le jeune souverain prend officiellement ses fonctions et gagne presque immédiatement le soutien et le respect du peuple thaïlandais.

Malheureusement, Rama VIII est retrouvé tué d’une balle dans son lit le 9 juillet 1946. La lumière n’a jamais été faite sur cette affaire. Certains parlent de meurtre, d’autres d’accident ou de suicide. Son frère, Bhumibol Adulyadej, est alors appelé à le succéder.

Rama IX (1946-?)

Rama IX, aussi connu sous le nom de Bhumibol Adulyadej, est le roi actuel de Thaïlande. Né aux USA, il fait ses études à Lausanne en Suisse. A la mort de son frère, il est appelé à monter sur le trône. C’est sous son règne, en 1949, que le Royaume de Siam change de nom pour devenir la Thaïlande.
En 1950, Rama IX se marie avec Mom Rajawongse Sirikit Kitiyakara, fille de l’ambassadeur de Thaïlande en France.

Rama IX est adoré par son peuple. Considéré comme un défenseur de la démocratie, il assure tout au long de son règne la médiation entre le peuple et l’armée, désamorçant parfois des situations qui auraient pu tourner au bain de sang.

Il travailla également sur de nombreux projets à dimension sociale avec la volonté de permettre l’amélioration de la vie des Thaïlandais les plus pauvres, notamment ceux des régions rurales.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/carla_beans/



NO COMMENTS

Leave a Reply