Histoire de Phuket

Histoire de Phuket

0 13
histoire phuket
Histoire de Phuket

L’histoire de Junk Ceylon

Phuket dispose d’une histoire très riche qui remonte à des milliers d’années. Le philosophe grec Ptolémée fait d’ailleurs référence à l’île dans ses écrits en notant que les navires en route pour la péninsule malaise devaient passer par Junk Ceylon (c’est ainsi qu’on appelait Phuket à l’époque).

Le nom « Phuket » est dérivé d’un mot malais signifiant « colline ». C’est sous ce nom que la Perle de la Mer d’Andaman est aujourd’hui connue dans le monde entier.

Phuket a toujours été un port cosmopolite et un comptoir maritime important où Siamois, Malais, Indiens, Arabes, Birmans, Chinois et Occidentaux se retrouvaient pour commercer ou faire une halte avant de poursuivre leur périple vers une destination tierce.


La lutte des puissances coloniales

Les anciennes grandes puissances coloniales occidentales ont longtemps été en compétition pour prendre le contrôle stratégique de Phuket au cours du XVIIème siècle. Néerlandais, Anglais et Français ont rivalisé des années durant pour asseoir leur pouvoir sur l’île.

C’est finalement la France qui remportera cette bataille commerciale, les pouvoir siamois étant désireux de réduire l’influence des Britanniques et des Néerlandais déjà fort bien implantés dans cette région du globe. Les Français garderont le contrôle de l’île jusqu’en 1688.

On notera également le passage sur l’île de la marine portugaise qui laissa une empreinte architecturale notoire durant sa période d’influence. Phuket Town dispose encore aujourd’hui de certaines maisons typiques dont la construction remonte à cette période.


Invasion birmane infructueuse

C’est probablement l’événement historique le plus populaire de l’île de Phuket. En 1785, les Birmans tentent d’envahir la ville mais ils sont repoussés par les résidents locaux dirigés par deux femmes : Than Phu Ying Jan et sa sœur Mook.

La légende raconte que toutes les femmes de l’île eurent l’idée de s’habiller en soldats pour faire croire à l’envahisseur birman qu’il était en infériorité numérique.

Les Birmans finiront par jeter l’éponge le 13 Mars notamment en raison de problèmes de ravitaillement qui entraînèrent une situation de quasi famine dans les rangs de leur armée.

Les deux femmes devinrent de véritables héroïnes locales à la suite de cette victoire et se sont vues décerner des titres honorifiques par le Roi Rama 1er. Un monument a été érigé en leur honneur à Tha Ruea, à 12km au Nord de Phuket Town.


Mines d’étain et plantations de caoutchouc

Phuket a longtemps tiré sa richesse de ses plantations de caoutchouc et de ses exploitations minières (étain). Le commerce a rapidement explosé dans la région apportant la prospérité aux habitants de la Perle de la Mer d’Andaman.

C’est à cette époque que Phuket connut une vague d’immigration en provenance de Chine. Les nouveaux arrivants firent rapidement construire des demeures extravagantes dans un style sino-portugais caractéristique. Ces dernières peuvent encore être admirées aujourd’hui dans et autour de Phuket Town.

De nos jours, l’industrie minière d’étain a presque totalement disparu. Les plantations de caoutchouc sont elles encore bien présentes et contribuent toujours largement à l’économie locale.


Les temps modernes et le tourisme

Au début du XXème siècle l’influence colossale de Phuket est officialisée lorsque la région devient une province à part entière en 1916. Plus tard, l’essor du tourisme international et la disponibilité de vols pratiques et peu coûteux contribuent à faire de Phuket une destination populaire pour les voyageurs à la recherche de leur petit coin de paradis tropical.

En 1967, l’énorme pont Sarasin – the Sarasin Bridge – est construit pour relier le Nord de Phuket au continent. L’île est alors plus que jamais facile d’accès et le développement touristique ne connait plus de limites. Le tourisme explose littéralement et les visiteurs affluent en masse pour jouir des merveilles de la Perle de la Mer d’Andaman.


Le tsunami de 2004

Le 26 Décembre 2004 marque un coup d’arrêt brutal dans le développement de Phuket. Un tsunami d’une rare violence frappe l’île de plein fouet. Les dommages sont colossaux et les morts nombreux. C’est une véritable catastrophe pour l’économie et la réputation de l’île.

Les autorités ont tout mis en œuvre pour remettre sur pied le fleuron du tourisme en Thaïlande et mettre au point des plans de prévention et d’évacuation efficaces afin de prévenir un nouveau drame d’une telle ampleur.

Aujourd’hui, il ne reste presque plus aucune trace de cet épisode désastreux mais la peur est toujours là, dans l’esprit des insulaires, qui n’oublieront jamais le cataclysme sans précédent qui a frappé leur belle région.


Phuket, aujourd’hui et demain

Phuket est aujourd’hui l’un des principaux pôles du tourisme en Thaïlande. Les visiteurs continuent à y affluer en masse. Si ce succès fait le bonheur des commerçants locaux, les risques de surdéveloppement sont bien présents et les autorités vont devoir se montrer très vigilantes pour éviter un dérapage qui pourrait être désastreux pour tous.

Le défi de Phuket est donc double aujourd’hui : maîtriser son développement et maintenir sa position de destination touristique de choix dans un contexte économique mondial difficile.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/markwkoester/

Chris a 34 ans et habite en Thaïlande depuis début 2010. Authentique nomade numérique autodidacte, il vivote de ses différentes activités sur Internet depuis huit ans. Il a choisi de créer ce site pour partager avec ses lecteurs sa véritable passion pour son pays d'accueil : la Thaïlande.

SIMILAR ARTICLES

phuket

0 23
transport phuket

0 4283


NO COMMENTS

Leave a Reply