20 conseils pour éviter les arnaques en Thaïlande

20 conseils pour éviter les arnaques en Thaïlande

0 3617
eviter arnaques thailande
20 conseils pour éviter les arnaques en Thaïlande

Comment éviter les arnaques en Thaïlande

La Thaïlande peut être objectivement considérée comme un pays accueillant pour les touristes étrangers. Une partie importante de l’économie nationale reposant sur cette industrie, les Siamois ne pourraient de toute façon pas se passer des farangs pour vivre même s’ils le souhaitaient.

Cependant, si vous fréquentez les zones touristiques, que vous affichez ouvertement votre naïveté de voyageur fraîchement débarqué et que, de surcroît, vous avez la mauvaise idée d’afficher un peu trop de signes extérieurs de richesse (gros appareil photo par exemple), il y a de bonnes chances que vous soyez, à un moment ou à un autre, gentiment pousser vers les ennuis par quelque opportuniste mal intentionné désireux de se faire de l’argent sur votre dos.


20 conseils pour éviter les arnaques en Thaïlande

Voici 20 conseils que je vous invite à suivre lors de votre séjour au Siam. Ils vous permettront d’éviter 99% des arnaques et pièges classiques. Vous verrez que la plupart du temps il suffit juste de savoir dire « non » au bon moment.

  • N’ayez recours à AUCUN service avant d’en avoir négocié et / ou clairement établi le prix. C’est vrai pour les taxis, les massages, les excursions, les filles,… absolument tout !

 

  • Ne louez pas de jetski. L’arnaque au jetski est un grand classique des stations balnéaires thaïlandaises. On vous loue un jetski avec des dommages à la coque, vous ne le voyez pas car la coque est sous l’eau et, à votre retour, on vous accuse d’avoir occasionné les dégâts. Vous n’avez alors d’autre choix que de passer à la caisse. Astuce : filmez avec votre smartphone les moindres détails du jetski, cela montrera au loueur que vous connaissez l’embrouille et qu’il ferait mieux d’attendre le prochain pigeon pour tenter son coup.

 

  • Ne louez pas de mobylette auprès de petits indépendants mais toujours auprès de grosses structures (hôtels réputés, prestataires spécialisés importants,etc…). Une arnaque communément utilisée en Thaïlande consiste à vous demander le nom de votre hôtel puis de s’y rendre pour récupérer la mobylette. Ensuite vous êtes accusé de l’avoir perdu et on vous demande de débourser 50.000 THB.

 

  • Si vous souhaitez acheter quelque chose en dehors des grandes chaines de distribution, Négociez toujours les tarifs à la baisse (et pas qu’un peu). Le mieux est de laisser un(e) ami(e) thaïlandais(e) le faire pour vous et de vous tenir bien à l’écart pendant que la négociation à lieu.

 

  • Ne faites pas confiance au cybercafés quand il s’agit de consulter vos données sensibles sur le web. Ramenez votre portable, une tablette ou un bon téléphone débloqué avec vous en Thaïlande.

 

  • Évitez le quartier rouge de Patpong à Bangkok qui est un véritable nid à ennuis. Préférez Soi Cowboy ou Nana Plaza pour faire la fête. Si vous êtes à Patpong et que vous voulez visiter des bars à gogo danseuses, optez pour le Badabing et le Pink Panther qui sont tenus par des Français.

 

  • N’utilisez pas les ATM (DAB) qui ne se situent pas au niveau d’une enseigne connue comme une banque, un 7/11 ou un Big C.

 

  • Vous pourrez trouver des produits de luxe à vraiment pas cher en Thaïlande. Gardez juste à l’esprit que c’est du faux.

 

  • Ne participez à aucune enquête dans la rue. En zone touristique, il s’agit 9 fois sur 10 d’un petit %#?! (souvent occidental) qui vend en réalité des prestations d’hébergement en time-share.

 

  • Dans les endroits animés, gardez un œil sur votre argent. C’est d’autant plus vrai quand des enfants jouent autour de vous car certains sont devenus de très bons pickpockets.

 

  • Si un transporteur conduit rapidement et dans la mauvaise direction, attendez le premier feu rouge et descendez du véhicule. Il y a eu de nombreux cas de vols sur touristes par de faux taxis, songthaews, etc… Autant éviter les mauvaises surprises.

 

  • Gardez toujours votre passeport en lieu sûr. Un passeport peut valoir jusqu’à 100 000 THB sur le marché noir. Ne laissez jamais votre passeport à un loueur de mobylette ou autre (de toute façon c’est interdit par la loi).

 

  • Ne laissez jamais un Thaïlandais trop insistant vous aider ou vous tenir le crachoir pendant plus de 2 minutes : ce n’est pas dans leurs habitudes de se montrer bavards avec les étrangers et encore moins de les aider quand ils sont en galère. Ce type d’attitude est le signe d’une arnaque à venir dans 90% des cas. En Thaïlande se sont les plus sympas qui vous causeront le plus d’ennuis. Bien sûr certains seront sympas et auront vraiment de bonnes intentions lorsqu’ils viendront vers vous, mais dans les zones touristique c’est beaucoup plus rare.

 

  • En dehors des circuits de la grande distribution, il est assez commun de trouver du matériel informatique dont les performances ne correspondent pas à celles énoncées par l’emballage. C’est particulièrement vrai pour les clés USB dont la mémoire s’avère souvent inférieure à celle indiquée sur la boite.

 

  • N’achetez pas de Viagra ou de médicaments dans le genre dans la rue car ce sont de faux médicaments qui peuvent vous occasionner de graves problèmes de santé. Même en pharmacie, je vous conseille d’éviter tout ce qui sort un peu de l’ordinaire par simple mesure préventive.

 

  • N’achetez pas de costume chez un tailleur indien. Certains sont certes très doués mais la majorité fournissent un travail de piètre qualité à prix gonflé.

 

  • N’achetez pas de pierres précieuses en Thaïlande, surtout si le deal vous parait incroyable. Elles seront fausses.

 

  • Les chauffeurs de taxi ont des accords avec des magasins, des gogo bars et des restaurants en tout genre. Ils touchent une commission s’ils vous y emmènent (et bien sûr ces établissements sont le plus souvent chers). Conclusion: n’écoutez jamais un chauffeur de taxi; il est là pour conduire pas pour parler et jouer au guide pour placer ses copains.

 

  • Ne laissez jamais un commerçant siamois (surtout dans les bars) vous offrir quelque chose. En Thaïlande, rien n’est jamais gratuit.

 

  • Les magasins Duty Free aux frontières et dans les aéroports ne sont pas si avantageux que cela et vous raconteront n’importe quoi sur la législation en vigueur pour vous vendre leurs produits. Il est donc conseillé de se renseigner directement auprès des autorités locales et celles de votre pays sur les vraies formalités douanières.

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/cheo70/

SIMILAR ARTICLES

faire du change en Thaïlande

2 8595
location jet ski thailande

0 1663


NO COMMENTS

Leave a Reply