La boxe thaïlandaise : Muay Thai

La boxe thaïlandaise : Muay Thai

boxe thailandaise
La boxe thaïlandaise : Muay Thai

La boxe thaïlandaise

La boxe thaïlandaise – ou Muay Thai – est le sport de combat national en Thaïlande. Sa popularité ne se limite pourtant pas aux frontières du Pays du Sourire puisque ce sport de combat est très largement pratiqué partout dans le monde et jouit d’une popularité toujours croissante. Dans cette discipline, les combattants sont autorisés à faire usage de leurs pieds, poings, coudes et genoux pour infliger des coups à leur adversaire.

Un affrontement se compose de cinq rounds de trois minutes durant lesquels deux combattants s’affrontent sur un ring. Les juges sont au nombre de trois. L’un se trouve sur le ring avec les boxeurs alors que les deux autres observent le match depuis l’extérieur. En principe, chacun des combattants dispose de deux coachs habilités à lui prodiguer soins sommaires, massages et conseils entre chaque round.

Il est à noter que les combattants sont communément divisés en catégorie de poids. Un combat se remporte soit par cumul de points, soit par KO technique soit par KO.


L’équipement des combattants de Muay Thai

En Thaïlande, les combattants de Muay Thai portent des gants de boxe ainsi que l’équipement nécessaire à protéger chevilles, poignets, testicules et dents. Dans d’autres pays, le boxeur devra également porter un casque pour protéger sa tête.

Avant le début d’un match, les combattants se présentent au public avec un Mong Kon autour de la tête. Ce « bandeau » est un cadeau de l’entraineur à son élève et les boxeurs le portent comme une marque de respect. le Mong Kon est retiré avant le combat.


Brève histoire de la boxe thaïlandaise

La boxe thaïlandaise est issue du Krabi Krabong et du Muay Boran, deux sports de combat siamois utilisés jadis par les soldats du Royaume. Au départ, elle était surtout utilisée lors de combats pour divertir la famille royale.

En 1774, la légende veut qu’un soldat, Nai Khanomtom, parvint à vaincre, grâce aux techniques de cet art dévastateur, dix boxers birmans hautement expérimentés alors qu’il était retenu prisonnier par ces derniers. Il donna alors ses lettres de noblesse à la discipline et entra dans la légende pour devenir une figure mythique dont tous les habitants du pays se souviennent encore aujourd’hui.


Traditions et rituels typiques de la boxe thaï

La tradition veut que chaque combattant exécute une danse guerrière appelée Wai Kru avant le combat. Le Wai Kru est une marque de respect envers le professeur du boxeur et la boxe thaïlandaise en général.

Une autre danse appelée Ram Muay est également exécutée en guise d’échauffement pour démontrer les prouesses du boxeur ainsi que ses origines sur fond de musique thaïlandaise traditionnelle.


Les entraînements en camp de Muay Thai

En Thaïlande, la boxe thaïlandaise est enseignée en camp. Chaque camp compte un certain nombre de professeurs qui sont généralement d’anciens champions de la discipline. La plupart des thaïlandais qui sont destinés par leurs parents à devenir de grands champions commencent leur apprentissage du Muay Thai très jeunes.

Les entraînements de boxe thaïlandaise sont extrêmement éprouvants et complets. Les élèves commencent généralement par de la course à pied puis enchaînent sur des exercices de musculation et de frappe intenses.

Un boxeur sérieux réalise souvent deux entraînements par jour et le mental joue un rôle prépondérant dans ce sport qui pousse le corps du pratiquant dans ses derniers retranchements: la garantie d’une condition physique parfaite.

De nombreux camps pour touristes existent en Thaïlande. L’entrainement y est adapté à une clientèle qui ne supporterait pas le rythme d’un véritable camp d’entrainement voué à former de futurs champions.


Les principaux stades de boxe thaï du Pays du Sourire

C’est à Bangkok que se trouvent les deux plus importants stade de boxe thaïlandaise du Royaume de Siam.

Le Lumpini Stadium sur Ram Intra Road. Les combats se tiennent le Mardi et Vendredi à partir de 18h30 et le Samedi à partir de 17h.

Le Ratchadamnoen Stadium sur Ratchadamnoen Nok Avenue (proche de Khao San Road et Banglamphu). Les matchs ont lieu le Lundi, Mercredi, Jeudi et Dimanche à partir de 18h30.

Pour plus d’informations sur la boxe thaïlandaise, vous pouvez consulter les pages suivantes :

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/kaiban/



NO COMMENTS

Leave a Reply